Avec son nouveau bureau, AMUSSEF, association des amis du musée du monde séfarade, s’est donné comme ardente obligation d’entretenir la mémoire des juifs du monde séfarade, méditerranéen et oriental, exilés au milieu du siècle dernier. Sa raison d’être est de raconter leur histoire et leur souffrance et d’en faire un exemple universel d’ouverture et de tolérance. 

 Pour verser votre contribution à Amussef, cliquez ici.

Actualité du monde séfarade

  • Aventure sépharade, par Alice Bismut, du 8 au 30 juillet à Avignon
Avec Alice Bismut auteur, acteur et metteur en scène, Aventure sépharade raconte les péripéties des juifs sépharades d’exil en exil à travers une sélection de textes, chansons et musiques. De Babylone au Maghreb, de l’Espagne à l’Italie et aux Amériques… on se demande comment les juifs ont pu repartir de zéro à chaque étape et se relever à chaque fois des tragédies de l’exil tout au long de l’histoire tout en apportant une contribution créative aux arts, aux sciences et à l’humanité. Au Théatre de la Carreterie à Avignon du 8 au 30 juillet.
  • Le judéo-arabe, conférence de Norman A Stillman. 20 juillet, 20 h.

Pendant la majeure partie des 1400 dernières années, le judéo-arabe a été parlé par plus de Juifs que toute autre langue. Du VIIe jusqu’à la fin du XVIIe siècle, la majorité des Juifs du monde vivaient dans le Dar al-Islam. L’arabe était parlé par les Juifs sur une plus grande étendue géographique que toute autre langue. Cliquez ici pour vous inscrire.

  • Festival des Cultures et Musiques Juives de Carpentras, 1er et 2 août

Deux soirées musicales dans la cour de l’hôtel Dieu dans le cadre du Festival des Cultures et Musiques Juives de Carpentras : le 1er août Récital de Liat COHEN Suivi de Suzanne BEN ZAKOUN trio ; le 2 août Grand concert du groupe HORSE RADDISH. Cliquez ici pour plus de détails.

  • The Sephardi/Mizrahi experience, conférence de David Bensoussan

Sous-titrée « Spanish and Eastern Jewry in history and today », une passionnante conférence de 47’ en anglais sur l’histoire des juifs orientaux par David Bensoussan, historien, ancien président de la Communauté sépharade unifiée du Québec, membre du comité de parrainage du Mussef.

Visionnez cette conférence.

Lectures d’été

  • L’orphelin du Bosphore, une enfance juive à Istanbul 1911-1929 par Nissim M. Benezra

Préfacé par François Azar et écrit dans un savoureux français d’Orient, les mémoires de jeunesse de Nissim M. Benezra offrent une vision saisie sur le vif d’Istanbul à la fin de l’Empire ottoman et dans les premières années de la République turque. Malgré le dénuement de l’auteur dans sa prime enfance, on est frappé par son inextinguible soif de vivre, son sens de la dérision et sa vision très personnelle du monde qui font de ce livre l’un des plus bouleversants témoignages du monde sépharade.

Né en 1911 à Istamboul,  Nissim Benezra perd coup sur coup son père Isaac à la bataille de Gallipoli en 1915, puis sa mère, de maladie. Il quitte la Turquie pour la France à l’âge de 18 ans.

Lior éditions, 2019, 350 p. Dirigées par François Azar, les éditions Lior proposent de nombreux livres pour la découverte du monde judéo-espagnol et des cultures qui lui sont liées.

  • Tunis dans les années 50, par Gérard Maarek

C’est dans les années 50 que tout a basculé. La Tunisie accédait à l’indépendance, plongeant sa communauté juive dans l’adversité. Imprégnée de culture française, mais jalouse de son identité, celle-ci se rendait peu à peu à l’évidence : elle n’avait plus sa place dans ce pays redevenu arabo-musulman. Elle devait songer à reprendre le chemin de l’exil. Par petites touches, en accumulant de minuscules détails, ce texte fait revivre cet entre-deux, où les espoirs d’un adolescent se mêlent au désarroi de ses parents. De ces épreuves, il n’aura peut-être subsisté que la nostalgie des plages ensoleillées et des amours juvéniles.

Né à Tunis en 1939, Gérard Maarek a été tour à tour mathématicien, statisticien, économiste et banquier. Il est aussi poète, en témoignent les 17 haïkus qui clôturent son livre. Nous parlerons la semaine prochaine des mémoires de son père Jacob.

Amazon, 2017, 86 p.

  • Dix petits mensonges et leurs grandes conséquences, Auschwitz, Israël, la Palestine et nous, par Yves Mamou

Jacques Tarnero en dit dans Tribune juive du 7 juin : Voilà un livre dont on ne dira pas du bien, ni dans les colonnes du Monde ni chez Mediapart. Peut-être même que les media qui fabriquent la pensée conformiste n’en parleront pas. Boycotter un livre dérangeant qui met en cause le prêt-à-penser du politiquement correct est la manière la plus efficace de le faire taire. Ne pas en parler, silence radio, en quelques semaines, l’étouffoir vous a expulsé du débat public réservé aux initiés pensant bien. C’est ainsi dans notre République des lettres. Surtout quand il s’agit d’Israël ou du statut des Juifs … Ce livre est une arme indispensable pour lutter contre le mensonge et les calomnies dont Israël est la victime car, en même temps, ce qui menace Israël NOUS menace.

Ce livre n’a peut-être pas été recensé par Le Monde. En revanche, il a été encensé par Judith Waintraub dans le Figaro Magazine du 2 juillet sous le titre « Contre l’antisionisme décomplexé».

Ancien journaliste au Monde, Yves Mamou a publié de nombreux ouvrages dont Le grand abandon, les élites françaises et l’islamisme (2018).

L’Artilleur, 2021, 336 p.

  • Abraham ou la 5ème alliance, par Boualem Sansal

La parole de Dieu est une, elle tourne inlassablement dans l’univers, d’un infini à l’autre, créant vie et mouvement, mais l’homme, cette glaise imparfaite, entend mal, il faut tout lui répéter, encore et encore. C’est la mission des prophètes et leur liste ne sera jamais close. C’est ce que je comprenais de mes précepteurs.» En 1916, alors que le premier conflit mondial s’étend au Moyen-Orient, Terah, un vieux patriarche chaldéen, ayant compris que son fils Abram est la réincarnation d’Abraham, le charge de conduire la tribu vers la Terre promise, comme jadis son ancêtre de la Genèse. Au terme de ce long périple, Abram parviendra-t-il à fonder la cinquième Alliance, susceptible de guider les hommes et d’apaiser leurs maux ? En ces temps de retour angoissé aux questionnements religieux, Boualem Sansal est de ces écrivains qui accompagnent les élans spirituels et illustrent leurs dérives. En actualisant l’histoire ancienne de la Genèse dans le but d’éclairer nos temps obscurs, il nous offre ici une parabole sur la puissance et les faiblesses de la pensée religieuse.

Boualem Sansal, né le en 1949 à Theniet El Had, petit village des monts de l’Ouarsenis, est un écrivain algérien d’expression française, principalement romancier mais aussi essayiste, censuré en Algérie à cause de sa position très critique envers le pouvoir en place. Il publie ses ouvrages dans d’autres pays tels que la France ou l’Allemagne. Il est le lauréat de plusieurs prix littéraires, dont le Grand prix du roman de l’Académie française 2015 pour son roman 2084 : la fin du monde.

Gallimard, 2020, 288 p.

  • Qui sont les colonisateurs ? par James Sinkinson

Qui sont les véritables colonisateurs du conflit israélo-palestinien ? Plutôt que de condamner Israël, James Sinkinson écrit que les « progressistes » occidentaux qui reculent devant les « projets coloniaux des colons » devraient adopter l’État juif comme exemple de décolonisation. Voir l’article complet (en anglais).

James Sinkinson est président de Facts and Logic About the Middle East (FLAME), qui publie des messages éducatifs pour corriger les mensonges et les perceptions erronées sur Israël et ses relations avec les États-Unis.

***

Adhérez à Amussef ou renouvelez votre adhésion pour 2021. Votre cotisation ne vous coûte qu’un tiers après impôt. 

Vous êtes Membre actif avec 50 €. Vous pouvez aussi être Donateur (100 €) ; Bienfaiteur (300 €) ; Mécène (1000 €) ; Fondateur (10.000 €) ; Parrain (50.000 €), membre du Cercle Maïmonide (à partir de 100.000 €).

CLIQUEZ ICI POUR CONTRIBUER A AMUSSEF !

Merci d’avance et bonne santé !

 Hubert Lévy-Lambert, Président d’Amussef

LA MEMOIRE VIVE DES COMMUNAUTES JUIVES DU MONDE SEFARADE, MEDITERRANEEN ET ORIENTAL

 Instagram Facebook  Twitter LinkedIn Youtube

Categories: Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *