Je vous adresse tous mes souhaits pour une douce nouvelle année et la réalisation de tous vos vœux et vous rappelle que ma lettre hebdomadaire sera bientôt diffusée uniquement via l’Inssef. Cliquez ici pour continuer à la recevoir, si ce n’est déjà fait.

Greenfieldjudaica.com

Evénements en cours ou à venir

  • Concert Mozart de Yaïr Benaïm le 29 septembre à 18 h 30

Lors de ce concert, Yaïr Benaïm accompagne la pianiste Dana Ciocarlie, avec trois solistes de l’Open Chamber Orchestra, Vinh Pham (violon), Teodor Coman (alto) et Diana Ligeti (violoncelle), dans deux concertos de Mozart, le numéro 12 kv 414, et le numéro 13 kv 415, dans la version pour piano accompagné par quatuor à cordes. 

Jeudi 29 Septembre, concert supplémentaire à 18 h30 (le concert de 20 h 30 est complet).

Salle Byzantine (Ambassade de Roumanie, 123, rue Saint Dominique, 75007 Paris). Cliquez ici pour plus de détails.

  • Histoire des Séfarades, des Conversos, et de leurs descendants, jusqu’au 20 octobre au CEJ
L’histoire de Shmuel Hanagid, Centre de doc. visuelle Oster, Musée ANU

En partenariat avec le Musée ANU (Musée du peuple juif) de Tel Aviv et Pierre Mamou, président de l’Institut de recherches marranes, cette exposition exceptionnelle en 56 tableaux sur l’Histoire des Séfarades, des Conversos, et de leurs descendants, se tient jusqu’au 20 octobre au Centre Européen du Judaïsme, place de Jérusalem, Paris XVII. Elle sera ensuite présentée dans les principales communautés de province.

Cliquez ici pour plus de détails sur cette magnifique exposition.

–        Du TGM au TGV, une histoire tunisienne, le 6 octobre à 20 h au MahJ

Ce documentaire est réalisé par Ruggero Gabbai, écrit par Sonia Fellous et produit par Gilles Samama France, 2022, 80 min. La séance sera suivie d’un débat avec Sonia Fellous, (CNRS – Institut de recherche et d’histoire des textes).

Cliquez ici pour vous inscrire.

–        La Diaspora portugaise à la Maison du Portugal, jusqu’au 7 octobre

Grazia Nassi, la senora, par Bronzino

Présentée en juillet à la mairie de Paris Centre dans le cadre du festival des Cultures juives, cette exposition proposée par les éditions Chandeigne et conçue par Livia Parnes raconte l’histoire des juifs du Portugal de 1492 à nos jours. Sous-titrée Nouveaux-chrétiens, crypto-juifs, marranes, les gens de la « Nation » (XVe-XXIe siècle), elle nous mène en 21 panneaux à travers les siècles du Portugal, où ils sont baptisés de force en 1497, à Goa, Ancone et Ferrare, Venise et Livourne, Constantinople, la France, Amsterdam, Hambourg, Londres, le Brésil, les Caraïbes, les Amériques et, depuis le siècle dernier, un timide retour au Portugal dont il semble que certains oligarques aient tenté d’abuser…

Cité Universitaire, Maison du Portugal, jusqu’au 7 octobre

  • Exposition de photos de Régine Bessis à Nice et à St Paul de Vence jusqu’au 31 octobre

Sous le titre de Photos-promenade, Régine Bessis présente à Nice et à Saint Paul de Vence quelques clichés pris lors de ses voyages qui lui ont permis de poser son regard artistique sur le Street art de Tel Aviv, les Feux d’artifice de Cannes ou l’architecture de Tel Aviv et New York. A la Galerie Casa d’Amor de St Paul de Vence et au Siège du FSJU 2 place Wilson 06 Nice, jusqu’au 31 octobre.

Née à Tunis en 1950, Régine Bessis a de nombreuses cordes à son arc dont le piano et la photographie. Voir son interview dans notre lettre du 26 juin 2021.

Cette exposition a lieu dans le cadre des Journées Européennes de la Culture Juive, fondées par Régine Bessis, qui se déroulent jusqu’au 13 novembre à Antibes, Cannes et Nice.

Nouvelles lectures

  • Chamboulement possible de l’ordre mondial, par David Bensoussan

David Bensoussan se demande pourquoi la Chine recherche l’hégémonie mondiale et en quoi l’autonomie de Taïwan dérange le régime de la Chine continentale ? Aujourd’hui compétitrice, la Chine deviendra-t-elle l’adversaire ou l’ennemie de demain ?… Sa conclusion donne froid dans le dos : « Le contexte actuel évoque la réflexion du stratège et historien grec Thucydide (Ve siècle AEC) : Cest la montée en puissance dAthènes et la peur que cela a installée à Sparte qui a rendu la guerre inévitable. »

Cliquez ici pour lire le texte complet.

David Bensoussan est professeur d’électronique. Il a été président de la Communauté sépharade unifiée du Québec et a à son actif un long passé d’engagement dans des organisations philanthropiques. Il a été membre de la Table ronde transculturelle sur la sécurité du Canada. Il est l’auteur de volumes littéraires dont un commentaire de la Bible et du livre d’Isaïe, un livre de souvenirs, un roman, des essais historiques et un livre d’art.

  • L’INSSEF, Institut Européen du Monde Séfarade, par Serge Dahan
Migrations et implantations des juifs d’Espagne

Le 31 mars 1492, après la victoire contre les Maures et la chute de Grenade les rois catholiques d’Espagne, Ferdinand II d’Aragon et Isabelle de Castille, signent le décret de l’Alhambra, ordonnant aux Juifs de Castille et d’Aragon de choisir entre conversion au christianisme ou l’exil. Le 31 juillet 1492 des centaines de milliers de Juifs quittent l’Espagne, d’autres très nombreux choisissent le baptême, rejoignant la cohorte de ceux déjà convertis, bien souvent par la force, depuis 1391, qui marqua le début des premiers grands massacres contre les juifs qui secouèrent la péninsule ibérique et qui allaient alimenter les bûchers de l’Inquisition…

Cliquez ici pour lire les motivations détaillées de la création de l’INSSEF.

Serge Dahan, président du nouvel Institut Européen du Monde Séfarade, est également vice-président du Crif et président de Morial et de Bnai B’rith Europe.

  • Allons bon ! Le siècle de mon père 1894 (Oran) – 1992 (Paris), par Régine Dhoquois-Cohen

Cet ouvrage marie l’histoire d’un juif, un « héros » banal, comme il y en a eu tant, qui est arrivé dans ce monde à un mauvais moment de l’Histoire. De son Algérie natale aux tranchées de la Première Guerre mondiale, puis à l’antisémitisme d’État des années 40, il lui faudra sa foi, son courage, sa volonté de vivre, et aussi une part de hasard pour sortir vivant de ces deux hécatombes du XXème siècle. Mais il y perdra une partie de sa joie de vivre, expliquant le titre de ce livre.

Ancienne inspectrice du travail, puis Maîtresse de Conférences en droit privé, Régine Dhoquois-Cohen a écrit de nombreux ouvrages, seule ou avec son mari Guy Dhoquois ou d’autres auteurs, dont Ma vie en vieille et le droit d’en choisir la fin, Un couple libre ou La Méditerranée des juifs, exodes et enracinements. Cliquez ici pour voir ses nombreux écrits depuis 2013.

Les Impliqués, 2018, 88 p.

  • Le tumulte, par Selim Nassib

Entre un père joueur de poker et une mère timide, Youssef, qui ressemble beaucoup à Sélim, vit à Beyrouth dans un monde imprégné de sensualité et de mystère. Les mélodies de l’hébreu qu’il entend chez lui se mêlent aux sonorités de la rue arabe. La crise de Suez n’est encore qu’une lointaine rumeur. Ce qui l’occupe, c’est l’éveil au sexe, le tumulte de peur et de désir qu’il sent monter en lui. Vingt ans après, en Mai 68, il s’engage en politique pour rencontrer des filles. Mais l’Histoire le prend au sérieux. Il se retrouve en prison et découvre qu’une véritable guerre civile coule dans les entrailles du pays. Lorsque l’armée israélienne envahit le Liban pour en chasser les combattants palestiniens, il quitte Paris où il est devenu journaliste et revient à Beyrouth couvrir de l’intérieur le siège de sa ville. Dans les rues dévastées et les immeubles éventrés par la guerre se renouent les fils de son destin.

Né en 1946 à Beyrouth, Sélim Nassib est journaliste, spécialiste des questions politiques du Moyen-Orient. Il vit en France depuis 1969. Il a collaboré à plusieurs journaux. Il a été correspondant de Libération dans les territoires occupés. Il a écrit plusieurs livres dont L’homme assis, Le fou de Beyrouth, Oum et Un amant en Palestine.

Ed. de l’Olivier, 2022, 416 p.

  • Paroles et destins de femmes juives, sous la direction de Claire Rubinstein

Cet ouvrage collectif réalisé par la Commission culture du

Bnai B’rith France sous la direction de Claire Rubinstein, donne les portraits de 28 femmes juives hors norme, dont Sonia Delaunay, Hélène Berr, Gracia Mendes-Nassi, Chana Orloff, Hanna Arendt, Dina Vierny, Simone Veil Françoise Giroud, Clara Malraux…

 Cliquez ici pour le commander.

Bnai B’rith, Commission nationale culture, 2022, 120 p.

Rappel

Cette lettre ne sera bientôt plus diffusée via Amussef mais via Inssef. Cliquez ici pour continuer à la recevoir, sans engagement.

Bonnes lectures et bonnes fêtes !

Hubert Lévy-Lambert, Président d’honneur de l’Inssef

Categories: Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.