Comme indiqué précédemment, un nouvel Institut Européen du Monde Séfarade vient d’être créé pour prendre la suite d’Amussef dès le 1er janvier prochain. Les membres d’Amussef bénéficieront de conditions favorables s’ils veulent y adhérer. A suivre…

Evénements en cours ou à venir

  • ADIEU…PEUT-ÊTRE. MERCI…C’EST SÛR, avec Patrick Timsit jusqu’au 31 décembre

Patrick Timsit revient avec malice jouer les « cons de service ». Toujours politiquement incorrect, il fait rire avec tout ce qui fait mal. Il ne lâche pas ses proies, en appétit toujours de ce qui pourrait déranger le plus. Enfant d’Alger et d’une famille de maroquiniers, agent immobilier avant de connaître le succès avec La Crise ; Un Indien dans la ville ; Pédale douce ; Le Cousin ou Stars 80, il écrit et réalise. Aujourd’hui il nous fait ses adieux. Il est le seul à y croire. Au Théâtre du Rond-Point jusqu’au 31 décembre. Cliquez ici pour plus de détails.

  • Concert de Frédéric Zeitoun, le 19 décembre à 17 h 15

Organisé par les Amis de Rambam, ce concert a lieu au Café de la danse le 19 décembre à 17 h 15. Cliquez ici pour plus de détails.

  • Festival Dalala, du 20 au 22 décembre

Organisé par Dalâla, Centre culturel pour la promotion des cultures juives d’Afrique du Nord, ce festival  a pour objectif de faire découvrir la musique, la cuisine, et les langues des communautés juives d’Afrique du Nord au travers d’ateliers et de projections. Ancré dans une dynamique intergénérationnelle et culturelle, ce cycle se compose de plusieurs ateliers destinés à tous les publics. Du 20 au 22 décembre à la Nef, manufacture d’utopies, 20 rue Rouget de l’Isle, Pantin. Cliquez ici pour plus de détails.

  • Juifs du Maroc : le départ et les liens, le 9 janvier de 11 h à 21 h 30

Le mahJ présente le 9 janvier 4 films qui abordent les raisons et les circonstances du départ des juifs du Maroc et témoignent de leur lien indéfectible avec leur pays d’origine : Zaiza, Dans tes yeux je vois mon pays, Juifs marocains, destins contrariés et Un brin de chance. Cliquez ici pour plus de détails.

  • Jacques Attali, dans Perspectives, le 6 janvier à 20 h

Face aux mutations et aux révolutions technologiques, économiques, démographiques, environnementales, sociétales et culturelles auxquelles nous sommes confrontés, le Cercle Avenir propose un temps de recul et une prise de hauteur, en proposant une réflexion sur les grands enjeux humains de demain. Chaque mois, Marc Welinski, écrivain, normalien et homme de médias, reçoit un expert de tous horizons – sciences, philosophie, économie, spiritualités – et engage avec lui une discussion approfondie et sans tabous, pour nous aider à mieux appréhender la complexité de notre monde et à dessiner les ruptures à venir. Jacques Attali sera le premier invité de ce rendez-vous du Centre d’Art et de Culture Juive. Cliquez ici pour plus de détails.

  • Juifs d’Orient, une histoire plurimillénaire, jusqu’au 13 mars
La Kahena

Il faut voir la magnifique exposition Juifs d’Orient, Une histoire plurimillénaire avec la Kahena par Jean-Michel Atlan dans la première salle. Comme il fallait s’y attendre, le principe d’une telle exposition à l’IMA a suscité des réactions hostiles de la part du groupe BDS, auxquelles se sont ralliés les habituels « idiots utiles » . Mais les chiens aboient, la caravane passe… Voir notre lettre du 8 décembre pour plus de détails.

Nouvelles lectures

  • Numéro spécial de Golda sur Essaouira

Créé par Léa Tov Bitton, Golda magazine nous emmène dans son 4ème numéro à Essaouira, la douce perle du Maroc. On peut y lire l’histoire des conseillers royaux souiris, de Samuel Sumbal (1768) à André Azoulay (1991) ; la description de Bayt Dakira, musée d’histoire du judaïsme marocain, où l’on trouve des personnalités d’exception comme Haïm Zafrani (1922-2004), Stella Corcos (1857-1948) ; Lord Leslie Hore Belisha (1893-1957) ou David Yulee Lévy (1810-1886).

Ce riche numéro contient également un article de Didier Nébot sur Delphine Horvilleur et une interview d’Aurélie Saada, qui sort cette semaine Rose, son premier long métrage, avec Aure Attika et Françoise Fabian.

Golda magazine, numéro 4, déc. 2021, 130 p.

  • Histoire de la médecine pour les nuls, par le dr Bruno Halioua

Depuis l’Antiquité, la médecine a effectué un long chemin qui a tout d’une épopée avec ses péripéties, ses héros, ses échecs et ses victoires ! Paru dans une collection qui ne s’adresse pas qu’aux Nuls, ce livre vous raconte cette histoire, des médecines orientales traditionnelles qui prônent l’équilibre entre le corps et l’esprit, à l’avènement de la médecine contemporaine, en passant par l’art de guérir dans l’Antiquité occidentale, l’héritage gréco-romain, la transmission des savoirs assurée par les Arabes au Moyen Âge, la période monastique, la naissance des grandes universités, le rationalisme médical et le triomphe de la médecine scientifique. Au cours de ce récit, vous rencontrerez Hippocrate et Galien, Léonard de Vinci, Ambroise Paré, Baudelocque, Corvisart, Pasteur, Koch…

Président de l’AMIF (Association des médecins israélites de France), Bruno Halioua est dermatologue et chargé de cours d’histoire de la médecine à l’université Paris VI, ancien chef de clinique à la faculté de médecine de Paris, titulaire d’un DEA d’histoire contemporaine et membre de la Société française d’histoire de la médecine. Il a écrit de nombreux livres dont Blouses blanches, étoiles jaunes (2003), La Médecine au temps des Hébreux ; La Médecine au temps des pharaons (2008), ou Leur seconde guerre mondiale (2020, notre lettre du 30 janvier)

Ed. First, 2015, 366 p.

  • Histoire des Juifs à Cannes et ses environs du Ve siècle à nos jours, par Mendel Matusof & Nelly Nussbaum

Préfacé par Marek Halter, ce livre done le résultat de recherches sur l’établissement et la condition des Juifs dans les bassins cannois et grassois de l’Antiquité à nos jours. Le sujet offre un champ d’études très large, rendu possible grâce à la réunion de documents rares : des manuscrits rédigés par des intellectuels de ces époques et conservés dans des bibliothèques, des histoires orales, des journaux personnels, des lettres, des écrits familiaux.

Mendel Matusof est rabbin à Cannes depuis 2000 et président de l’Association cultuelle du judaïsme du bassin cannois et de l’École juive de Cannes. Nelly Nussbaum est écrivaine, journaliste, spécialisée dans l’Histoire de la région PACA.

Ed. Maïa, 2021, 198 p.

 Hubert Lévy-Lambert, Président d’Amussef

LA MEMOIRE VIVE DES COMMUNAUTES JUIVES DU MONDE SEFARADE, MEDITERRANEEN ET ORIENTAL

 Instagram Facebook  Twitter LinkedIn Youtube

Categories: Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *