Jenifer Dadouche-Bartoli, alias Jenifer, a reçu le 14 février les insignes de chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, des mains de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Née en 1982 à Nice, Jenifer a été révélée par sa victoire à la première saison de Star Academy sur TF1 en 2002.

Evénements en cours ou à venir

  • Le voyage dans la lune, d’Offenbach, mis en scène par Olivier Fredj, en tournée dans toute la France

Après avoir enthousiasmé les Niçois, le Centre français de promotion lyrique joue un féérique Voyage dans la lune d’Offenbach, transposé par Olivier Fredj sur un plateau de cinéma, à Limoges du 9 au 13 mars, à Vichy le 20 mars, à Clermont-Ferrand le le 27 mars et à Compiègne le 3 avril. Cliquez ici pour plus de détails.

  • Conférence de Georges Bensoussan à la SHJT, le 2 mars à 19h

En présentiel (si possible) ou en Zoom, Georges Bensoussan donnera à la SHJT une vue d’ensemble des conditions et des modalités de départ des juifs du monde arabe à partir des années 1930. Né en 1952 au Maroc, Georges Bensoussan est historien. Il a écrit de nombreux livres dont Juifs en pays arabes : le grand déracinement 1850-1975. Voir notre lettre du 25 décembre 2020.

  • Spectacle musical de Transmosaïk le 5 mars à 20 h 30

Le 5 mars à 20 h 30, venez revivre l’âge d’or des cabarets et music-halls orientaux des années 40 et 50 à travers des chansons d’artistes originaires d’Algérie à l’Atelier Coriandre, 86 Rue Gaston Lauriau, 93100 Montreuil.. Cliquez ici pour tout le programme de Transmosaïk et pour réserver.

  • Festival de musique judéo-tunisienne le 6 mars à 14 h

L’association internationale de sauvegarde du patrimoine culturel des juifs de Tunisie (AIS-PCJT) organise un festival de musique judéo-tunisienne à la Maison de la Tunisie, 45 bd Jourdan, Paris. Inscriptions auprès de Pierre Mamou au 06 09 66 84 91.

  • Hervé Kabla parle de la généalogie des juifs de Tunisie au CFJT le 13 mars à 18 h 30

Hervé Kabla nous dit : « Alors que l’arbre des juifs de Tunisie que j’ai débuté il y a quelques années ne cesse de s’accroître, pour bientôt atteindre 88.000 individus, une nouvelle initiative vient de donner une nouvelle impulsion au travail de recherche sur la généalogie des juifs tunisiens. David Gamrasni, qui a monté un arbre spécialisé sur les familles de Sfax, a en effet lancé un groupe Facebook dédié à l’ensemble des familles juives de Tunisie. »

Conférence le 13 mars à 18 h 30 en présentiel et en zoom. Cliquez ici pour plus de détails.

  • Catherine Sellers, une vie de théâtre, à la BnF jusqu’au 20 mars

Née à Paris en 1926 dans une famille juive tunisienne, Catherine Toubiana est réfugiée en Tunisie avec sa mère pendant la guerre mais son père périt à Auschwitz. Sellers est le nom de son premier mari. Elle a été la compagne d’Albert Camus puis a épousé Pierre Tabard. Elle a joué dans de nombreux films et pièces de théâtre, depuis le Dialogue des Carmélites de Georges Bernanos (1952) ou Antigone de Jean Anouilh (1961) jusqu’à l’Amante anglaise de Marguerite Duras (1998). Elle est morte en 2014.

BnF Galerie des Donateurs, tous les jours sauf lundi. Cliquez ici pour plus de détails.

  • Joseph Dadoune chez Rupture Art & Books jusqu’au 2 avril

Né en 1975 à Nice, Joseph Dadoune a vécu dans sa jeunesse à Ofaqim. Il travaille à la confluence de la vidéo, de la photographie, de la performance, du dessin, de l’architecture et de l’action sociale. Il a participé à plus de 200 expositions personnelles et collectives. Il a réalisé le film Sion (2006-2007) avec Ronit Elkabetz et écrit de nombreux livres dont Fresh Light (2021). Vous pouvez voir ses œuvres jusqu’au 2 avril chez Rupture Art & Books, 24 rue du Vertbois (3ème) jusqu’au 2 avril.

  • Michel Boujenah dans l’Avare jusqu’au 24 avril

Pour célébrer les 400 ans de Molière, allez voir l’Avare, avec Michel BOUJENAH, mise en scène de Daniel BENOIN, au théâtre des Variétés, 70 bd Montmartre, du mercredi au samedi à 20h30 et le dimanche à 17h.

Cliquez ici pour plus de détails.

Né en 1962 à Tunis, Michel Boujenah rejoint la France en 1963 avec ses parents. Il a joué dans de nombreux films, pièces de théâtre et à la télévision.

  • La restauration des synagogues d’Izmir (ex Smyrne) révèle l’histoire éblouissante d’un joyau de la diaspora
La synagogue Chalom à Izmir

Dans le Times of Israel du 15 février, David Klein nous explique que, grâce au Izmir Jewish Heritage Project, neuf synagogues historiques de la vieille ville de Smyrne (Kemeralti), ont été restaurées et seront bientôt ouvertes au public en tant que musées, à partir de juin. Ce quartier, qui se trouve non loin d’une promenade sur le golfe d’Izmir, est l’un des plus grands marchés ouverts au monde, attirant des touristes de toute l’Europe et au-delà. Smyrne abritait naguère une communauté juive florissante, avec plus de 30.000 personnes. 

Cliquez ici pour plus de détails.

Nouvelles lectures

  • Horizons toujours nouveaux, mémoires 1934-2020, par Jean-Paul Amoyelle

Ces mémoires sont celles d’un bâtisseur d’écoles et d’un maître de l’éducation juive. Jean-Paul Amoyelle y évoque des figures aussi contrastées que le rabbin Moché Soloveitchik, Manitou, André Neher, Jacques Chirac, Simone Veil, Lionel Jospin ou le philanthrope américain Zev Wolfson. Ces pages témoignent de conceptions originales et profondes sur le judaïsme, sur l’enseignement et sur l’homme. Leur verve et la variété de leurs anecdotes les rattachent aux grands mémorialistes de jadis. Pour accompagner ces souvenirs, recueillis et mis en forme par Jean-David Hamou, deux cahiers photographiques présentent des images témoins des décennies traversées.

Le rav Jean-Paul Amoyelle a présidé pendant plus de 20 ans aux destinées des écoles Ozar Hatorah France (17 écoles, 3000 élèves de la crèche à la terminale). Il habite maintenant Jérusalem. Cliquez ici pour voir son interview du 4 février par Cathy Choukroun pour le studio Qualita.

Editions Lychma, 2021, 318 p.

  • Je suis vêtue d’une peau fraternelle, ouvrage collectif par Nazim Benhabib

Ce livre collectif parait en même temps à Alger et à Paris (sous un autre titre : Mémoires en miroir). Il comporte un chapitre de Didier Nébot intitulé  » 2000 ans d’histoire juive en Algérie« . C’est la première fois depuis bien longtemps qu’un livre sur les juifs d’Algérie écrit par un juif originaire d’Algérie, sort en Algérie. Son coordonnateur Nazim Benhabib en dit : « Je ne sais pas ce que le destin, le mektoub, réservera à ce livre sans destinataire ni destination. Il s’offre en offrande, écrit depuis l’Algérie et la France, provenant d’Algérie et de France, appartenant à l’Algérie et la France, se vouant à l’Algérie et la France. Il s’érige comme   une stèle porteuse de textes, de toiles, de poèmes, d’inscriptions quasi oblitérées vouées certainement, si la bêtise l’emportait, à l’illisibilité mais, j’espère, de toutes mes forces, que nous célébrerons bientôt le triomphe de la raison entre nos deux pays, seule à pouvoir faire fleurir de toutes ces cendres de nouveaux jasmins. »

Edition Franz Fanon, février 2022,

  • Comment devenir influenceur, par Magali Berdah

Le guide pratique et ludique pour devenir influenceur aujourd’hui. L’ouvrage apporte les clés et les astuces incontournables pour agrandir sa communauté, devenir populaire sur les réseaux et booster son activité. Tous les réseaux sont représentés : Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, etc. Les témoignages et photos des influenceurs accompagnent le texte. 


Née en 1981 à Lyon dans une famille d’origine séfarade, Magali Berdah a créé en 2017 l’agence Shauna Events qui représente presque tous les candidats de téléréalité et de nombreuses personnalités médiatiques (footballeurs, rappeurs, etc.). Elle a également publié son autobiographie Ma vie en réalité (2018). Elle est la cousine de la comédienne Capucine Anav.

M6 Eds, 2019.

  • Chants séfarades à l’IEMJ

L’IEMJ (institut européen des musiques juives) consacre un numéro spécial de sa lettre aux chants séfarades, qui comprennent non seulement le chant des exilés d’Espagne, transmis et enrichi de siècle en siècle par les communautés nées de cette diaspora, mais aussi, plus largement, les musiques profanes ou liturgiques des juifs orientaux. Cliquez ici pour plus de détails.

  • Le livre de l’Harmonie, introduction à la Kabbale, par Ariel Toledano

À partir de sa pratique de médecin et de sa grande connaissance des textes de la tradition juive, Ariel Toledano nous initie à la Kabbale. Il nous explique qu’elle élabore une réflexion sur la vie à travers une approche dynamique des textes autour de combinaisons de lettres hébraïques et de chiffres et propose une analyse des expériences les plus diverses de l’homme, tant de son monde intérieur que de celui qui l’entoure, en établissant une correspondance entre la structure du corps humain et celle de l’univers. La Kabbale entend ainsi guider les hommes vers un bonheur d’être et une inébranlable espérance…

Médecin vasculaire, Ariel Toledano a écrit une vingtaine d’ouvrages médicaux et de nombreux livres sur les textes de la sagesse juive : La médecine du Talmud (2014), Médecine et Kabbale (2015), Médecine et Bible (2017) et la Médecine de Maïmonide (2018, notre lettre du 6 mars 2021).

Editions In Press, 2022, 148 p.

Bonne lecture !

Hubert Lévy-Lambert, Président fondateur d’Amussef

Categories: Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *