Cette interrogation ne concerne pas le 3ème volet de la trilogie qui sort cette semaine avec Ary Abittan et al mais les attentats qui viennent d’endeuiller Israël. Etait-ce la réponse des ennemis d’Israël à l’historique rencontre au sommet des 27 et 28 mars à Sde Boker (Negev) entre hauts représentants d’Israël, Bahreïn, Egypte, Émirats arabes unis, Maroc et Etats-Unis?

Evènements récents

  • Les prix Zittoun et Lévy-Lambert décernés le 31 mars au Palais des Congrès

Ces prix ont été décernés le 31 mars lors de l’assemblée générale de la Société Française d’hématologie. Robert Zittoun, ancien chef du service d’hématologie de l’Hôtel-Dieu de Paris et professeur émérite de l’université Paris-VI, a fondé la première équipe mobile de soins palliatifs en France. Il a écrit « La mort de l’autre», prix Pierre Simon 2008. Lors de la même assemblée, Hubert Lévy-Lambert a décerné 2 prix de thèse en hommage au professeur François Dreyfus, ancien patron du service d’hématologie de Cochin.

Pierre Michel, président de Force hémato, les lauréats, Hubert Lévy-Lambert et Florence Nguyen, présidente du comité scientifique
  • Lettre spéciale de l’IEMJ sur Emile Zrihan le 31 mars  

Né à Rabat en 1952, Emile Zrihan (ou Zrihen) s’est initié très jeune au chant liturgique juif et à la musique populaire marocaine. Il émigre en Israël avec sa famille en 1963. Doté d’une voix de contre-ténor d’une remarquable puissance, il remue intensément le public lors d’offices religieux, en particulier dans la grande synagogue d’Ashkelon. Son talent a été révélé au monde entier lors de la World Music Expo en 1997 à Berlin. Cliquez ici pour plus de détails.

Evénements en cours ou à venir

  • La synagogue portugaise Buffault le 3 avril à 9 h 15 sur A2
Photo adoc-photos/Corbis via Getty Images

Ce dimanche 3 avril, Steve Suissa nous présente l’histoire de la synagogue de la rue Buffault, créée en 1877 avec le rite « portugais ». Sait-on qu’un de ses généreux donateurs était Daniel Iffla, alias Osiris (1835-1907), par ailleurs grand mécène de l’Institut Pasteur et sauveur du château de la Malmaison où un petit musée est dédié à ses collections ? Cliquez ici pour revoir l’émission et Cliquez ici pour plus de détails sur Osiris.

  • La fabrique du mensonge sur France 5 le 3 avril à 20 h 55

Les nouveaux habits des antisémites, un documentaire de Elsa Guiol et Etienne Mélou. Au milieu de l’été 2021, un slogan apparaît dans les rues de France : « mais qui ? ». Cette interrogation faussement innocente est devenue une formule pour désigner ceux que les antisémites voient comme « des élites juives qui tenteraient de contrôler et dominer les peuples. Elle est le résultat de quinze mois de désinformation et de réapparition des vieux mythes. Autant de thèses conspirationnistes qui se propagent grâce au fonctionnement même des réseaux sociaux …

  • Conférence de Sandrine Szwarc sur Chouchani, le 4 avril à 19 h

Ce lundi à 19 h, Sandrine Szwarc présente à l’Institut Elie Wiesel son dernier livre Fascinant Chouchani (notre lettre du 14 janvier).  Cliquez ici pour plus de détails.

  • Juifs et musulmans, une histoire partagée, du 5 avril au 17 juillet au Musée de l’Immigration

La France est aujourd’hui le pays d’Europe qui compte les populations juives et musulmanes les plus importantes du continent. Une histoire française qui naît dans l’espace colonial du Maghreb et se poursuit en France métropolitaine depuis les années 1960. Cette exposition présente des documents, des œuvres d’art, des objets et des récits. Ils narrent cette histoire et la manière dont l’État français a pris part à cette relation. Après avoir partagé les mêmes langues et la même culture pendant près d’un millénaire, les juifs et les musulmans du Maghreb voient leur destin collectif bouleversé par la colonisation française. Rapprochement au sein d’une même communauté de destin ou séparation selon différentes lignes de fracture, cette exposition – dont le commissaire général n’est autre que Benjamin Stora, « a pour but de contribuer au vivre ensemble. » déclare Sébastien Gökalp, directeur du Musée. A vous de juger ! Cliquez ici pour plus de détails.

  • En thérapie, saison 2, à partir du 7 avril sur Arte

Cette série à grand succès de Olivier Nakache et Eric Toledano revient sur Arte à partir de ce jeudi. On y reverra avec plaisir Frédéric Pierrot dans le rôle de Philippe Dayan, psy déboussolé et des nouveaux venus comme Charlotte Gainsbourg qui remplace Carole Bouquet dans le rôle de la contrôleuse. A voir aussi dès maintenant sur arte.tv.

  • Conférence de Georges Bensoussan le 7 avril à 19 h 30

Georges Bensoussan donne le 7 avril à 19 h 30 à la Mairie du XVIème une conférence sur les conditions et les modalités de départ des juifs du monde arabe à partir des années 1930. Né en 1952 au Maroc, Georges Bensoussan est historien. Il a écrit de nombreux livres dont Juifs du monde arabe : la question interdite. Voir notre lettre du 25 décembre 2020.

  • Moi aussi j’ai vécu, par Hélios Azoulay au théâtre du Rond-Point jusqu’au 17 avril


Steve Suissa accompagne Hélios Azoulay, romancier, clown noir, directeur de l’Ensemble de Musique Incidentale, compositeur et clarinettiste génialement imprévisible. Dans son autobiographie rêvée, il crie « Moi aussi j’ai vécu. ». Cf plus bas la recension de son livre et Cliquez ici pour plus de détails.

  • Michel Boujenah dans l’Avare jusqu’au 24 avril

Pour célébrer les 400 ans de Molière, allez voir l’AVARE, avec Michel BOUJENAH, mise en scène de Daniel BENOIN, au théâtre des Variétés, 70 bd Montmartre, du mercredi au samedi à 20h30 et le dimanche à 17h.

Cliquez ici pour plus de détails.

Né en 1962 à Tunis, Michel Boujenah rejoint la France en 1963 avec ses parents. Il a joué dans de nombreux films, pièces de théâtre et à la télévision.

Nouvelles lectures

  • Moi aussi j’ai vécu, par Hélios Azoulay

 Ce n’est pas une autobiographie. C’est ma vie réenchantée, rapiécée, réparée, dédommagée par le rêve, l’amour, le rire. J’ai écrit sans reculer. Sur mon enfance. Elle devait être mûre.
Et tout le monde m’a rendu visite. Tous les fantômes. Tous, tels qu’ils étaient avant. En mieux comme en pire. Plus fous, plus drôles, plus terribles, plus perdus, plus cruels. Ceux qui m’ont sauvé et ceux qui ne m’ont pas sauvé… Mon père et sa mort. Mon grand-père et son amour. Mon oncle et son psychiatre. Ma mère et sa collection de cactus. Sans compter le cheptel de camés et d’emmerdes avec les flics. Ce livre, c’est moi, gamin, dans une barque sur l’océan. J’avais un grand sourire, les dents de travers, et pas les moyens d’avoir un appareil. J’ai été un enfant heureux dans une enfance malheureuse. Il a fallu attendre quarante ans avant de m’autoriser à écrire, à me revivre, avant de pouvoir gueuler : Moi aussi j’ai vécu. »

Hélios Azoulay est né en 1975, il est musicien.

Flammarion, 2020, 160 p.

  • Algérie, si loin, si proche, par Philippe Zaouati

Le 19 mars 1962, les accords d’Évian ouvrent la voie à une indépendance de l’Algérie, dans la douleur, après douze années ininterrompues de guerre, de massacres et de représailles. C’est le sens de l’Histoire. Partout, en Afrique, en Asie, dans le Pacifique, la décolonisation s’accélère…

Cliquez ici pour lire l’article complet paru dans Bastille, avril 2022.

Originaire de Marseille et ancien élève de l’ENSAE, Philippe Zaouati est patron de Mirova, société de gestion spécialisée dans l’économie durable et président de Osons le progrès. Il écrit beaucoup à ses moments perdus. Il a écrit notamment Une histoire du naufrage du Struma / et des juifs de Bulgarie (2014, notre lettre du 15 novembre 2020).

Bonnes lectures !

Hubert Lévy-Lambert, Président fondateur d’Amussef

Categories: Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.