Née en 1976, diplômée de l’ISC en 1998, Diana-Paola Lévy est fondatrice de l’agence de conseil en communication Beby Diana-Paola et présidente de WIZO France depuis 2018. Sa famille est originaire d’Algérie. Son arrière-grand-mère était présidente de la Wizo de Tlemcen.

Après Jacques Attali, Stéphane Benayoun, Bernard Bensaïd, Charles Canetti, Ronald Cicurel, Monique Cohen, Nicole Cohen-Addad, Denis Cohen-Tannoudji, Paul Dahan, Yves Dana, Mireille Hadas-Lebel, Hervé Kabla, Yehuda Lancry, Maurice Lévy, André Lévy-Lang, Elliot Malki, Sylvaine Messica, Fred Scetbon-Didi, Benjamin Stora et Ariel Wizman, regardez l’interview de Diana-Paola Lévy sur notre chaine Youtube

Pour verser votre contribution à Amussef, cliquez ici.

Juifs en pays arabes: le naufrage oublié, par Georges Bensoussan

Cette conférence de 56 minutes date d’octobre 2014 mais est toujours d’actualité pour rappeler qu’il y a eu plus de juifs exilés des pays arabes que d’arabes partis de Palestine en 1948. Visionnez la !

Né en 1952 au Maroc, Georges Bensoussan est historien. Il a écrit en 2012 une somme de près de 1000 pages sur les Juifs en pays arabes : le grand déracinement 1850-1975. Voir notre lettre du 25 décembre dernier.

Evènements en cours ou à venir

  • Salon du livre de la LICRA ce dimanche de 15 à 19 h

Dimanche 6 juin, de 15 h à 19 h, à la Mairie du 5 ème, Place du Panthéon: la LICRA réunit plus de 50 auteurs autour de la 13ème Edition “Rencontre du Livre de l’Antiracisme et de la Diversité“.

  • Portrait de Serge Moati sur Arte.tv, du 14 mai au 13 juin

Sous le titre « Portraits de mon père », Félix Moati décrit son père Serge sur arte.tv du 14 mai au 13 juin. Nous avons parlé dans des lettres récentes de Villa Jasmin et de Lettre à Anita.

  • The forgotten exodus, ce dimanche à 19 h

Ce webinaire de Sephardi Voices et Florida Humanities « L’exode oublié: juifs hispaniques floridiens du monde islamique » met en évidence trois séfarades du sud de la Floride dont les portraits ont été exposés à la Miami Wynwood Gallery en février 2020. Chaque histoire personnelle illustre le déplacement des Juifs des terres islamiques et des terres hispaniques (Espagne, Cuba et Venezuela). Pour vous inscrire, cliquez ici.

  • Les juifs et les autres minorités dans l’Islam méditerranéen, XIXe-XXIe siècles, Colloque au Mahj les 9,10 et 11 juin

Les communautés juives qui vécurent durant des siècles en terres d’Islam, sur un territoire s’étendant de la Perse au Maroc, des Balkans à la péninsule Arabique, ont presque toutes disparu. À partir de la fin du XIXet au cours du XXe siècle, parfois volontairement mais le plus souvent sous la contrainte, les juifs ont quitté le monde musulman pour gagner l’Europe, les Amériques ou Israël. Les sociétés auxquelles ils appartenaient parfois depuis des millénaires, ont été amputées de leur présence et les juifs ont souvent disparu de la mémoire de ces pays dont ils partageaient la culture. Programme détaillé sur mahj.org

  • L’Aimée de Tous, concert le 13 juin à 20h

Atelier Coriandre, 86 rue Gaston Lauriau, Montreuil. Tarif suggéré: 16€  Réservation indispensable

  • Immigration sur place : les Juifs d’Algérie, le 14 juin à 19 h

Une conférence Elie Wiesel par Joëlle Allouche-Benayoun.  S’inscrire.

  • Une autre idée du monde, par BHL le 14 juin à 21 h sur Canal +

Bernard-Henri Lévy est allé sur le théâtre des guerres où se joue notre destin, du Nigeria à l’Ukraine en passant par l’Afghanistan ou la Somalie. Dans ce film, il égrène ses souvenirs ponctués d’archives personnelles. Vous pouvez aussi revoir son interview du 2 juin par Frédéric Haziza pour les Amis du Crif.

  • Gérard Garouste et Marc-Alain Ouaknin chez Templon jusqu’au 19 juin

Sous le titre de Correspondances, Gérard Garouste raconte sa rencontre avec la littérature de Franz Kafka et avec la philosophie de Marc-Alain Ouaknin à la Galerie Templon, 28 rue du Grenier St Lazare.

  • De Rhodes à Tanger, chants grecs, judéo-espagnols et d’ailleurs, le 28 juin à 20h

Pour la soirée de clôture du Festival des cultures juives, qui a lieu cette année du 15 au 28 juin, Aki Estamos vous invite à goûter au plaisir de la musique live avec le concert de Dafné Kritharas au théâtre des Abbesses. S’inscrire.

  • Assemblée générale d’Amussef le 30 juin à 14 h

Notre assemblée générale annuelle aura lieu le 30 juin à 14 h en visioconférence. Le rapport annuel et la convocation sont adressés personnellement aux membres à jour de leur cotisation. Cotisez ou renouvelez votre cotisation si ce n’est encore fait !

  • Commémoration des exils le 28 novembre

Notre journée de commémoration de l’exil des juifs des pays arabes aura lieu dimanche 28 novembre, en principe en présentiel dans la salle des fêtes de la Mairie de Paris Centre (ancienne mairie du 3ème).

Nouvelles lectures

  • Faites des mères, par Eliette Abecassis

Amusez-vous avec cette courte nouvelle publiée à l’occasion de la fête des mères dans le Figaro Magazine du 28 mai.

  • La solution à deux Etats, par Michel Calvo

Dans deux articles très documentés parus les 24 et 25 mai dans la Revue politique et parlementaire, Michel Calvo écrit que la solution de deux Etats vivant en paix et en sécurité est illusoire. Le conflit israélo-arabe-palestinien est en réalité un conflit entre juifs israéliens/musulmans-arabes-palestiniens qui s’est étendu au monde entier. Aux Américains, aux Européens et aux Français en particulier et aux autres dirigeants du monde d’en tirer les conséquences et d’éviter une troisième guerre mondiale qui s’étendra tant de l’intérieur que de l’extérieur de leurs territoires.

Michel Calvo procède dans ces articles à une exégèse détaillée du Coran et rappelle à ceux qui l’auraient oublié que le partage de la Palestine a eu lieu il y a près d’un siècle. Aux Iraniens et autres qui voudraient que les juifs israéliens retournent en Europe, il rappelle que beaucoup d’entre eux viennent de pays musulmans qu’ils ont quitté sans indemnité…

Né à Tunis, Michel Calvo est avocat à Tel Aviv. Expert en droit international, il a été représentant Israël à la Cour internationale d’arbitrage de la CCI. Il a écrit « The Middle East and World War III: Why No Peace? » préface du colonel Richard Kemp, CBE.

Revue politique et parlementaire 24 et 25 mai 2021 – première partiedeuxième partie

  • 8 Novembre 1942, par Nicole Cohen-Addad, Aïssa Kadri et Tramor Quemeneur (dir)

Sous-titré Résistance et débarquement allié en Afrique du Nord, ce livre raconte le débarquement allié en Afrique du Nord le 8 novembre 1942 (opération Torch), qui réussit grâce à la neutralisation des forces de Vichy par l’action de la Résistance française en Afrique du Nord, représente un tournant majeur de la Seconde Guerre mondiale, avec la bataille de ­Guadalcanal dans le Pacifique et celle de Stalingrad. Près de quatre-vingts ans après, il paraît important de revenir sur cet événement qui reste peu étudié en France. Comme la France métropolitaine, l’Afrique du Nord est prise en tenaille entre collaboration et vichysme d’un côté, et Résistance de l’autre. Le contexte est essentiel pour les orientations que prendra plus tard le mouvement national algérien.

Née en 1949 à Alger dans une famille d’origine espagnole, Nicole Cohen-Addad est néonatologue et présidente de l’association des Compagnons du 8 novembre 1942, créée en 1943 pour remémorer l’action des Résistants d’Alger mobilisés contre le régime de Vichy pour aider au débarquement des Alliés en Afrique du Nord, tournant majeur de la seconde guerre mondiale. Voir son interview dans notre lettre du 17 avril.

Éditions du Croquant, 2021, 337 p.

  • Ma mère, mon analyse et la sienne, par Aldo Naouri

« Voilà la mère que j’ai eue, la mère qui a fini par tant dépendre de moi. Imprévisible, obstinée, têtue, incernable, méfiante, manipulatrice, exigeante, quelque peu sorcière, soucieuse de tout contrôler, de tout maîtriser. Je mettais ces caractéristiques sur le compte du danger qu’elle devait ressentir à être d’une autre culture, d’un autre âge, d’un tout autre monde que celui dans lequel nous vivions. Avec, comme corollaire, la crainte de ne pas pouvoir protéger ses enfants, ces enfants qui ont toujours été pour elle rien de moins qu’une partie d’elle-même. »

Aldo Naouri explore le lien mère-fils et raconte comment la figure maternelle qui nous accompagne aux premiers jours de notre vie nous façonne, nous construit, nous marque de son empreinte.


Aldo Naouri, pédiatre, a notamment publié Les Filles et leurs Mères, Éduquer ses enfants, Les Pères et les Mères, L’enfant bien portant ou encore Entendre l’enfant, qui ont tous connu un immense succès auprès du public. 

Odile Jacob, 2021, 224 p.

  • La communication expliquée à mon patron, par Laurent Sabbah

Edouard-Capucin est un patron dopé à la communication. Il en use et en abuse sans que son entreprise et ses équipes en tirent de réels bénéfices. Pris dans ce tourbillon d’images et d’éléments de langage, le narrateur, son directeur de la communication, se sent investi d’une mission : sauver le soldat Edouard-Capucin du narcissisme communicationnel aigu qui le consume. Pour relever le défi, le Dircom’ appelle à la rescousse Sigmund, son meilleur ami, un poisson rouge ! Ce drôle de poisson représente l’ultime recours pour extraire le patron du marasme de la com’.

Diplômé de Sciences Po et du CELSA, Laurent Sabbah est coach, spécialiste de la communication des entreprises. Il a été directeur de la communication du Club Med et a travaillé notamment pour Edelman, France Télévision et RTL TV.

Editions Johnson & Brownson, 2016, 334 p.

  • Viens ! par Roger Sasportas

En 1973, Myriam Atah partage sa vie entre son métier d’infirmière et l’écriture, et aspire plus que tout à une chose : rencontrer l’homme de sa vie et connaître le grand amour, celui qui bouleverse et renverse. Alors que la trentaine la désespère, angoissée par le temps qui passe et le vide de cet amour qu’elle ne rencontre pas, une idée surgit dans sa tête : Myriam veut bousculer son destin et dénicher l’amour, qu’elle racontera avec spontanéité, sincérité et émotion à ses lecteurs dans un deuxième roman qu’elle espère aussi retentissant que le premier. Mais pour cela, il faudrait déjà trouver son homme… En 2020, Laurent Kersy dirige une société de production de pièces de théâtre destinées aux grandes entreprises. Obsédé par la réussite sociale et le paraître, il ne parvient pas à apaiser les failles qui le hantent. Au fond, il n’aspire qu’à l’amour. Il voudrait enfin goûter au bonheur et lézarder les murs érigés par sa solitude. Un événement extraordinaire va lui ouvrir le champ des possibles…

Roger Sasportas est né à Casablanca en 1962 dans une famille originaire d’Essaouira qui a quitté le Maroc en 67/68. Après des études dans une école de commerce à Toulouse, il entre dans un groupe japonais comme manager commercial puis crée en 1989 RS Management, entreprise de formation en communication et management. Il a écrit Bon voyage (Roman, 2006) et Comme un flocon qui danse (Nouvelles, 2013)Viens ! est un mélange de fiction et d’autobiographie…

Ed. Librinova, 2021, 114 p.

Le MUSSEF s’est donné comme devoir d’entretenir la mémoire des juifs du monde séfarade, méditerranéen et oriental, exilés au milieu du siècle dernier. Sa raison d’être est de raconter leur histoire et leur souffrance et d’en faire un exemple universel d’ouverture et de tolérance. Cliquez ici pour plus de détails sur ce magnifique projet.

Adhérez à Amussef ou renouvelez votre adhésion pour 2021. Votre cotisation ne vous coûte qu’un tiers après impôt. 

Vous êtes Membre actif avec 50 €. Vous pouvez aussi être Donateur (100 €) ; Bienfaiteur (300 €) ; Mécène (1000 €) ; Fondateur (10.000 €) ; Parrain (50.000 €), membre du Cercle Maïmonide (à partir de 100.000 €).

Pour contribuer à Amussef, le plus simple est d’utiliser Hello Asso

Merci d’avance et bonne santé !

 Hubert Lévy-Lambert, Président d’Amussef

LA MEMOIRE VIVE DES COMMUNAUTES JUIVES DU MONDE SEFARADE, MEDITERRANEEN ET ORIENTAL

 Instagram Facebook  Twitter LinkedIn Youtube

Categories: Newsletter

1 Comment

Un nouveau bureau pour aller de l’avant ! – AMUSSEF · 3 juillet 2021 at 9 h 28 min

[…] , Tramor Quemeneur sur le 8 novembre 1942, résistance et débarquement allié en Afrique du Nord (notre lettre du 5 juin). Cliquez ici pour […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *