Après Jacques Attali, Stéphane Benayoun, Bernard Bensaïd, Charles Canetti, Ronald Cicurel, Nicole Cohen-Addad, Denis Cohen-Tannoudji, Paul Dahan, Yves Dana, Mireille Hadas-Lebel, Hervé Kabla, Yehuda Lancry, Maurice Lévy, André Lévy-Lang, Elliot Malki, Sylvaine Messica, Fred Scetbon-Didi et Ariel Wizman, regardez l’interview de Monique Cohen sur notre chaine Youtube

Née à Aïn Temouchent, partie d’Algérie en mai 1962, reçue à Polytechnique en 1976, Monique Ayache-Cohen est Senior Advisor d’Apax Partners où elle est entrée en 2000. Elle a commencé sa carrière chez Paribas devenu BNP Paribas. Elle en est administrateur ainsi que de Safran. Elle est membre du conseil de surveillance d’Hermès et a été membre du collège de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

Cliquez ici pour attribuer votre IFI à Amussef. Il est encore temps !

Si vous n’êtes pas à l’IFI, cliquez ici.

A Jérusalem, un Mémorial du départ et de l’expulsion des Juifs des pays arabes

Un monument à la mémoire des 850 000 Juifs chassés des pays arabes vient d’être installé sur la promenade Haas à Talpiot. Le groupe représenté sur le monument s’inspire d’une photo de la famille Zviv, qui a fui le Yémen à pied jusqu’à Aden pour Israël en 1949. Comprendre la douleur de l’Autre est un moyen de contrecarrer le sectarisme unilatéral et d’accroître la compréhension mutuelle, fait valoir Jerry Klinger, président-fondateur de la Jewish American Society for Historic Preservation dans un article du Times of Israel. Voir aussi Point of no return du 26 janvier.

Racontez votre histoire !

Les survivants de l’exil des pays arabes et musulmans vieillissent et disparaissent inexorablement. Ils doivent livrer le récit de leur vie passée et de leur déracinement. De plus en plus rares, ils sont d’autant plus précieux. Et indispensables pour faire œuvre de transmission. Avec votre aide, nous pouvons conserver leur histoire. Contactez-nous !

Envoyez votre candidature avant la fin de ce mois !

Notre assemblée générale aura lieu le 30 juin en distanciel. Le dossier de l’AG et le lien pour se connecter seront envoyés en temps utile aux membres à jour de leur cotisation. Ne tardez pas à la payer si ce n’est déjà fait. Comme indiqué précédemment, l’ordre du jour comportera des nominations au sein du bureau. Si vous êtes intéressé, envoyez-nous votre CV et une lettre de motivation. Merci d’avance.

Pas de place pour les petits rêves !

Maurice Lévy, président du conseil de surveillance de Publicis, que nous avons interviewé la semaine dernière (notre lettre du 15 mai), a donné une longue interview à Frédéric Haziza sur Radio J le 16 mai dans Les enfants de la République. Il y explique qu’il a fait sienne la devise de Shimon Peres, titre de son autobiographie : no room for small dreams ( pas de place pour les petits rêves) !

Anniversaire du Farhoud le 30 mai à 18 h avec Harif

Prière, par Yasha Shapiro (2010) Ramat Gan.

Pendant deux jours de brutalité sans précédent sur Shavuot 1941, des centaines de Juifs innocents ont été assassinés en Irak, avec beaucoup plus de blessés, des femmes violées et des entreprises, des magasins et des maisons pillées et détruites. C’était le début de la fin pour une communauté qui existait depuis plus de 2700 ans et le premier d’un certain nombre d’épisodes violents conduisant à la destruction des anciennes communautés juives du monde arabe.

Ce tragique évènement est commémoré le 30 mai à 18 h par HARIF, une organisation britannique dont l’objet est de préserver l’histoire et la culture des Juifs du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord et la Synagogue hispano-portugaise de Montréal. Inscription.

Les juifs expulsés dont on n’entend jamais parler…

D’après ses statuts, Amussef a pour objet de commémorer l’histoire et la culture des Juifs ayant vécu jusqu’au vingtième siècle dans des pays méditerranéens et orientaux et notamment en Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Egypte, Espagne, Ethiopie, Irak, Iran, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Pakistan, Portugal, Soudan, Syrie, Tunisie, Turquie, Yémen. C’est un vaste programme mais l’actualité de Sheik Jarrah conduit à s’intéresser aussi aux juifs expulsés de Palestine mandataire avant la création de l’Etat d’Israël. C’est ce dont nous parle Lyn Julius, co-fondatrice de Harif, auteur de Uprooted, sous le titre The dispossessed Jews you will never hear about.

Rappels d’évènements en cours ou à venir

  • Hommage à Albert Memmi du 23 au 25 mai

Participez au colloque international du centenaire d’Albert Memmi, à l’occasion du 1er anniversaire de sa mort. Ouverture par Haïm Saadoun, professeur à l’Open University of Israel le 23 mai à 16 h 30, heure d’Israël. Clôture le 25 mai à 16 h 15 par le professeur Michel Abitbol, de l’Université Hébraïque de Jérusalem.

  • Portrait de Serge Moati sur Arte.tv, du 14 mai au 13 juin

Sous le titre « Portraits de mon père », Félix Moati décrit son père Serge sur arte.tv du 14 mai au 13 juin. Nous avons parlé dans des lettres récentes de Villa Jasmin et de Lettre à Anita.

  • La Reine des sables par Didier Nébot, le 3 juin à 19 h

A l’occasion de la sortie du nouveau livre de Didier Nébot, son Président d’Honneur, MORIAL vous propose UNE VISIO CONFERENCE ZOOM sur La Reine des Sables, L’extraordinaire épopée de La Kahéna, La JEANNE D’ARC JUDEO-BERBERE du VIIe SIÈCLE, un destin hors norme. Inscrivez-vous.

  • L’Aimée de Tous, concert le 13 juin à 20h00

Atelier Coriandre, 86 rue Gaston Lauriau, Montreuil. Tarif suggéré: 16€  Réservation indispensable

  • Immigration sur place : les Juifs d’Algérie, le 14 juin

Une conférence Elie Wiesel par Joëlle Allouche-Benayoun.  S’inscrire.

  • Gérard Garouste  et Marc-Alain Ouaknin chez Templon jusqu’au 19 juin

Sous le titre de Correspondances, Gérard Garouste raconte sa rencontre avec la littérature de Franz Kafka et avec la philosophie de Marc-Alain Ouaknin à la Galerie Templon, 28 rue du Grenier St Lazare.

Bloquez la date du 28 novembre !

La journée de commémoration de l’exil des juifs des pays arabes est fixée au 30 novembre depuis une loi de la Knesset de 2014. L’année dernière, la pandémie nous avait obligé à réaliser cet évènement sous forme virtuelle.

Cette année, ce sera dimanche 28 novembre car le 30 novembre est un mardi. Sauf si la pandémie reprend, il aura lieu en présentiel dans la salle des fêtes de la Mairie de Paris Centre (ancienne mairie du 3ème). Bloquez cette date !

Nouvelles lectures

Iran et Israël: Juifs et Perses, par Ardavan Amir-Aslani, préface d’Alexandre Adler

Il y a trois mille ans, Cyrus sauvait les juifs exilés à Babylone et ordonnait la reconstruction du temple de Jérusalem. Il inaugurait alors une relation particulière entre les juifs et les Perses qui allait se poursuivre au-delà et malgré les aléas de l’histoire. C’est au nom de ce passé que Ben Gourion, Premier ministre israélien, proposa au Shah un partenariat stratégique avec l’Iran qui perdurera jusqu’aux premières heures de la République islamique. Iraniens et juifs et non, juifs et Iraniens, c’est ainsi que se définissent encore les membres de cette communauté, la plus importante du monde musulman.

Retraçant les grandes dates des relations entre Iraniens et Israéliens, l’auteur nous fait partager tout autant la vision des Iraniens juifs, vivant en Iran, que celle des Israéliens d’origine iranienne. Il nous fait découvrir l’opinion qu’ils ont sur l’Iran ou sur les relations entre Téhéran et Jérusalem. Ce livre est une réflexion sur l’avenir de l’Iran, ses relations possibles avec Israël dans un Proche-Orient où des dictatures islamistes risquent de s’ériger, brisant l’espoir suscité par les printemps arabes, isolant l’Iran chiite autant que l’État juif.

Né en 1965 à Téhéran, Ardavan Amir-Aslani, est un avocat franco-iranien, cofondateur du cabinet Cohen Amir-Aslani, cabinet d’avocat d’affaires à vocation internationale. Il est le conseil de divers Etats du Moyen-Orient et de grandes sociétés et professeur de géopolitique à l’Ecole de guerre économique. Il a écrit de nombreux ouvrages traitant de relations internationales et de géopolitique du Moyen-Orient, voire de théologie comparée, dont La Guerre des Dieux, la Géopolitique de la Spiritualité (2011), L’âge d’or de la diplomatie algérienne 1962-1981(2015) ou Arabie Saoudite, de l’influence à la décadence (2016). Il vient de sortir Le siècle des défis : Grands enjeux géostratégiques internationaux (L’Archipel, 2021).

Editions du Nouveau Monde, 2013, 235 p.

The Jews of Singapore par Joan Bieder

Beaucoup sont surpris d’apprendre que Singapour est le foyer d’une communauté juive prospère depuis près de deux siècles – et encore plus surpris d’apprendre que cette communauté provient de Bagdad. Qu’est-ce qui a amené ce groupe de pionniers juifs de Bagdad sur une île de l’Asie du Sud-Est? Comment un groupe d’immigrants judéo-arabes vêtus de longues robes exotiques s’entendait-il avec leurs voisins malais, chinois, indiens et indonésiens ?  Pour donner une image complète de cette communauté, Joan Bieder a rassemblé dans cet ouvrage richement illustré des informations provenant d’entrevues, d’histoires orales, de mémoires, de lettres personnelles, de documents familiaux, de photographies, de correspondances et de documents gouvernementaux provenant des archives de Singapour, d’Israël, des Pays-Bas et de la Grande-Britannique. On y apprend par exemple qu’Albert Einstein est venu à Singapour en 1922 pour lever des fonds pour l’Université hébraïque de Jérusalem ou que le premier chef du gouvernement de Singapour après l’indépendance (en 1955) était juif : David Saul Marshall (1908-1995).

Joan Bieder est Associated dean à la Graduate school of journalism de l’Université de Berkeley. Elle a été auparavant productrice pour ABC Network News et professeur à la Graduate School of Journalism de l’Université Columbia.

Edité par Aileen T. Lau, 2007, 248 p. Collections du Mussef, ref MMS2

Versez votre IFI à Amussef via la Fondation France Israel

Le MUSSEF s’est donné comme devoir d’entretenir la mémoire des juifs du monde séfarade, méditerranéen et oriental, exilés au milieu du siècle dernier. Sa raison d’être est de raconter leur histoire et leur souffrance et d’en faire un exemple universel d’ouverture et de tolérance. Cliquez ici pour plus de détails sur ce magnifique projet.

Adhérez à Amussef ou renouvelez votre adhésion pour 2021. Votre cotisation ne vous coûte qu’un tiers après impôt (un quart si vous êtes à l’IFI). 

Vous êtes Membre actif avec 50 €. Vous pouvez aussi être Donateur (100 €) ; Bienfaiteur (300 €) ; Mécène (1000 €) ; Fondateur (10.000 €) ; Parrain p. (50.000 €), membre du Cercle Maïmonide (à partir de 100.000 €).

Pour contribuer à Amussef, le plus simple est d’utiliser Hello Asso

(sauf pour l’IFI : paiement via la Fondation France Israel) 

Merci d’avance et bonne santé !

 Hubert Lévy-Lambert, Président d’Amussef

LA MEMOIRE VIVE DES COMMUNAUTES JUIVES DU MONDE SEFARADE, MEDITERRANEEN ET ORIENTAL

 Instagram Facebook  Twitter LinkedIn Youtube

Categories: Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *