Albert Bourla

Cette bonne nouvelle ne vient pas de n’importe quel prophète qui hante les réseaux sociaux ou les chaines de télé en continu, mais d’un vétérinaire de Salonique, alias Albert Bourla, patron de Pfizer, champion du vaccin à ARN messager, qui distribue maintenant un médicament contre la covid, le Paxlovid et va construire une usine en France. Voir son interview par Keren Lentschner dans le Figaro du 17 janvier. Voir aussi notre lettre du 28 février 2021.

Evénements en cours ou à venir

  • Un nouveau musée juif à Singapour
Musée de Singapour. Photo Desmond Foo

Un musée a ouvert ses portes à Singapour pour présenter les 200 ans d’histoire de la communauté juive de la ville-état, fondée par des Juifs originaires de Bagdad. Parmi ses personnalités éminentes figuraient Sir David Marshall, qui a été premier ministre dans les années 1950, et Jacob Ballas, président de la Bourse. Nous avons présenté un beau livre de Joan Bieder sur les juifs de Singapour dans notre lettre du 22 mai 2021.

Cliquez ici pour plus de détails.

  • Juifs du Yemen, avec Harif, le 1er février à 20 h
Yéménite Photo Talia Collis

Dans quelle mesure les Juifs yéménites étaient-ils isolés du monde juif en général ? Que leur est-il arrivé pendant l’Holocauste ? Le Dr Dov Levitan, directeur du département d’études multidisciplinaires de l’Ashkelon Academic College et expert de la communauté yéménite d’Israël, discutera de l’émigration de 50 000 Juifs et de leur absorption en Israël (y compris l’affaire des enfants yéménites), ainsi que du processus menant à l’extinction de la diaspora yéménite au cours de l’année écoulée.

Cliquez ici pour participer

  • Création de la Fondation Vatel par Alain Sebban

Alain Sebban, président fondateur du groupe Vatel, qui vient de fêter ses 40 ans, annonce la création d’une fondation, qui aura pour vocation la promotion de projets liés à l’enseignement, l’emploi, ainsi que des actions sociales et culturelles. Né en 1946 à Oran, président du consistoire d’Auvergne Rhône-Alpes, Alain Sebban est appelé Le Napoléon de l’enseignement par le Figaro Etudiant du 25 janvier ! Espérons qu’il ne finira pas comme Napoléon en 1815 ni comme Vatel en 1671 !!

  • Simone Veil, le voyage du siècle, sortie reportée à octobre

Nouveau report de ce film sur la jeunesse de Simone Veil, rescapée d’Auschwitz, réalisé par Olivier Dahan, dont le père est né en Algérie. Le rôle de Simone adulte est tenu par Elsa Zylberstein et, adolescente, par Rébecca Marder, que l’on peut voir en ce moment dans Une jeune fille qui va bien, par et avec Sandrine Kiberlain.

Nouvelles lectures

  • Les synagogues de l’exil, par David Abitbol

Ce beau livre, dont le titre prête à confusion, d’autant plus qu’il est écrit par un séfarade, nous conte l’histoire du peuple juif en Europe à travers ses synagogues et le thème éternel de l’Exil. 52 synagogues y sont présentées, dans 12 pays européens : France, Belgique, Hollande, Angleterre, Allemagne, Autriche, Hongrie, Italie, République Tchèque, Roumanie, Serbie, Suisse.

S’agissant d’un autre exil, nous vous rappelons le beau livre de Dominique et Colette Jarassé sur les synagogues de Tunisie dans notre lettre du 30 octobre.

Photographe et architecte, David Abitbol a travaillé plusieurs années dans la mode. Cliquez ici pour revoir son interview par Steve Suissa dans Berechit sur A2 le 23 janvier.

Messenger editions, 2020, 204 p.

  • Parler à ma mère, par David Allouche

Ce livre raconte l’histoire tendre, mélancolique et humoristique d’un milieu de vie : un quarantenaire se retrouve sans désir suite au départ mystérieux de sa femme. Il arrête alors de travailler et décide de se consacrer au tennis et à son fils de 6 ans. Quand il va voir un psychanalyste, il s’aperçoit qu’il ne lui parle pas de son ex-femme mais de sa mère. Ces séances avec le psy le remettront-elles en mouvement ? Un petit livre amusant qui utilise l’humour juif pour s’interroger sur le nouveau rôle du père qui devient peu à peu, à l’occasion, une mère. Grande question de société.

Diplômé de l’ESSEC et de Telecom ParisTech et DEA en Finance de Marché de Paris 1 Sorbonne, David Allouche est économiste, auteur et conférencier. Eclectique, il a écrit Marchés financiers, sans foi ni loi ? (2016) et La kippa bleue (2018).

Editions Balland, 2021, 152 p.

  • Sortie d’Egypte, par Linda Anounou

Une petite fille de onze ans traverse la Méditerranée d’Est en Ouest. Elle quitte le pays de sa naissance, l’Egypte où elle laisse derrière elle le temps de son enfance. Puis elle découvre le pays qui l’accueille, la France.

Née en Egypte en 1945, Linda Azoulay-Anounou a quitté l’Egypte en 1956. Elle est morte à Paris en 2020.

Edilivre-Aparis, 2020, 56 p.

  • Dictionnaire amoureux d’Istanbul, par Metin Arditi

À cheval sur deux continents, longtemps capitale d’empires immenses, Istanbul est le produit d’un extraordinaire empilage de cultures qui se sont fondues les unes dans les autres au fil de vingt-cinq siècles. Tout, ici, étonne, surprend, émerveille. Sommes-nous à Byzance, Constantinople ou Istanbul ? L’auteur nous dit :  » Cette ville – celle de mon enfance – a tout eu, tout reçu, tout connu. Des empereurs et des sultans, des personnages de légende, des artistes raffinés, des architectes géniaux, des favorites diaboliques et des marchands d’armes d’une habileté hors du commun. On s’y régale de mets d’une rare finesse, on y hume des senteurs troublantes, on déambule au milieu de bruits jamais entendus, on y vit des passions qu’il vaut mieux taire, et lorsque l’on se trouve sur l’une de ses collines, où que se porte le regard, on a le sentiment d’être au Royaume des royaumes. » Au moment où l’épidémie de covid semble s’atténuer et où Erdogan semble vouloir se réconcilier avec Israël, ce livre vient à temps pour nous inciter au voyage…

Citoyen suisse, physicien et mélomane, Metin Arditi est né à Ankara. Il a fondé les Instruments de la Paix avec Elias Sanbar. Ce dictionnaire est son 15ème livre. Le précédent était Rachel et les siens (notre lettre du 24 octobre 2020).

Plon, 2022, 530 p.

  • Le solitaire du Palais, par Laurence Benhamou

Après un quinquennat, tout le monde a un avis sur Macron – les uns l’aiment quand les autres le détestent. Laurence Benhamou l’a observé au quotidien. La richesse de sa chronique est inédite : jour après jour aux côtés d’un président imprévisible, elle ne travaille ni pour lui ni pour ses équipes, qu’elle connaît et côtoie. Ce livre peut vous aider à savoir s’il faudra voter pour lui, au cas où il serait candidat, même si vous savez qu’il ne faut pas toujours se fier à ce que dit l’AFP…

Laurence Benhamou est journaliste à l’AFP, accréditée à l’Élysée et suit Emmanuel Macron partout depuis son élection. Elle est cofondatrice de Green Univers, site d’info sur le Green Business en français. Elle a écrit Le Grand Bazar mondial (2005).

Robert Laffont, 2022, 436 p.

Bonnes lectures !

Hubert Lévy-Lambert, Président fondateur d’Amussef

Categories: Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.