Après Jacques Attali, Stéphane Benayoun, Bernard Bensaïd, Charles Canetti, Ronald Cicurel, Monique Cohen, Nicole Cohen-Addad, Denis Cohen-Tannoudji, Paul Dahan, Yves Dana, Mireille Hadas-Lebel, Hervé Kabla, Yehuda Lancry, Maurice Lévy, André Lévy-Lang, Elliot Malki, Sylvaine Messica, Fred Scetbon-Didi et Ariel Wizman, regardez l’interview de Benjamin Stora sur notre chaine Youtube

Né en 1950 à Constantine, Benjamin Stora est historien et professeur à l’université Paris-XIII. Il a publié de nombreux ouvrages sur la colonisation, la guerre d’Algérie et l’immigration maghrébine, dont plusieurs ont été rassemblés dans Une mémoire algérienne (2020). Il a co-dirigé l’Histoire des relations entre juifs et musulmans (2013) et publié avec Alexis Jenni Les mémoires dangereuses (2016). Nous avons présenté son dernier livre France-Algérie, les passions douloureuses dans notre lettre du 27 mars.

Cliquez ici pour attribuer votre IFI à Amussef. Il est encore temps !

Si vous n’êtes pas à l’IFI, cliquez ici.

Racontez votre histoire !

Les survivants de l’exil des pays arabes et musulmans vieillissent et disparaissent inexorablement. Ils doivent livrer le récit de leur vie passée et de leur déracinement. De plus en plus rares, ils sont d’autant plus précieux. Et indispensables pour faire œuvre de transmission. Avec votre aide, nous pouvons conserver leur histoire. Contactez-nous !

Israël, Gaza et les tartuffes…

A l’occasion de la sortie de son dernier livre Le pays des hommes sans nom (notre lettre du 8 mai), Bernard-Henri Lévy a donné une grande interview à Frédéric Haziza sur Radio J dimanche 23 mai dans Les enfants de la République. Et il a remis les pendules à l’heure dans le Point du 20 mai, sous le titre Israël, Gaza et les Tartuffes : « Alors que les obus s’abattent sur Israël, il y a une ou deux questions qui fâchent à se poser sur le Hamas. Et quelques vérités à rappeler… ». Article repris dans La règle du jeu du 24 mai.

Sous l’antisionisme, la haine et le cynisme…

C’est le titre de l’éditorial d’ Etienne Gernelle dans le même numéro du Point : « Ah, toutes ces manifestations monstres en soutien des Ouïgours, tous ces défilés en solidarité avec les centaines de milliers de musulmans massacrés par l’État islamique en Syrie et en Irak, par les talibans en Afghanistan ou par Boko Haram au Nigeria, au Cameroun et au Tchad… Vous n’avez pas remarqué ? C’est normal, il n’y en a pas eu tant que cela… En revanche, pour Gaza, là, on se bouscule. Rien à voir, bien sûr, avec le fait que, dans ce cas-là, c’est Israël que l’on montre du doigt… ».

Regardez l’histoire de David Assouline !

Diffusé en 1997 sur ARTE dans Les mercredis de l’histoire, ce film raconte l’histoire contemporaine des juifs du Maroc à travers l’histoire de ceux de Sefrou, la petite Jérusalem du Maroc, dont est originaire David Assouline, leur vie ancestrale commune avec les berbères et arabes, puis leur exode. Ce film peut permettre aux nouvelles générations de découvrir ou de mieux connaître une histoire qui mérite vérité et lucidité autant que nuance et bienveillance, si souvent occultée ou falsifiée par les propagateurs de haine. Entre paradis perdu et terre promise.

Evènements en cours ou à venir

  • Anniversaire du Farhoud le 30 mai à 18 h avec Harif
Charnier des victimes de Farhud – Photo wikimedia

Ce tragique évènement est commémoré le 30 mai à 18 h par la Synagogue hispano-portugaise de Montréal et HARIF, une organisation britannique dont l’objet est de préserver l’histoire et la culture des Juifs du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Inscription.

Par ailleurs, Israel Kasnett dresse dans le JNS du 25 mai un parallèle troublant entre le massacre du Farhoud et les émeutes anti-juives récentes…

  • Portrait de Serge Moati sur Arte.tv, du 14 mai au 13 juin

Sous le titre « Portraits de mon père », Félix Moati décrit son père Serge sur arte.tv du 14 mai au 13 juin. Nous avons parlé dans des lettres récentes de Villa Jasmin et de Lettre à Anita.

  • Un retour à Casablanca, le 3 juin à 18 h

Expert des relations judéo-musulmanes au Maroc et au Moyen Orient, le Professeur André Lévy est l’auteur de nombreuses publications académiques dont un ouvrage portant sur le retour des juifs d’origine Marocaine au pays de leurs ancêtres.  Il dialoguera avec Elias Lévy, journaliste et écrivain Québécois. S’inscrire.

  • La Reine des sables par Didier Nébot, le 3 juin à 19 h

A l’occasion de la sortie du nouveau livre de Didier Nébot, son Président d’Honneur, MORIAL vous propose UNE VISIO CONFERENCE ZOOM sur La Reine des Sables, L’extraordinaire épopée de La Kahéna, La JEANNE D’ARC JUDEO-BERBERE du VIIe SIÈCLE, un destin hors norme. Inscrivez-vous.

  • The forgotten exodus, le 6 juin à 19 h

Ce webinaire de Sephardi Voices et Florida Humanities « L’exode oublié: juifs hispaniques floridiens du monde islamique » met en évidence trois séfarades du sud de la Floride dont les portraits ont été exposés à la Miami Wynwood Gallery en février 2020. Chaque histoire personnelle illustre le déplacement des Juifs des terres islamiques et des terres hispaniques (Espagne, Cuba et Venezuela). Pour vous inscrire, cliquez ici.

  • L’Aimée de Tous, concert le 13 juin à 20h

Atelier Coriandre, 86 rue Gaston Lauriau, Montreuil. Tarif suggéré: 16€  Réservation indispensable

  • Immigration sur place : les Juifs d’Algérie, le 14 juin à 19 h

Une conférence Elie Wiesel par Joëlle Allouche-Benayoun.  S’inscrire.

  • Une autre idée du monde, sur Canal + le 14 juin à 21 h

BHL est allé sur le théâtre des guerres où se joue notre destin, du Nigeria à l’Ukraine en passant par l’Afghanistan ou la Somalie. Au fil de ses voyages à haut risque, où il est accueilli chaleureusement pour sa contribution à l’éveil des consciences, il égrène ses souvenirs ponctués d’archives personnelles.

  • Gérard Garouste et Marc-Alain Ouaknin chez Templon jusqu’au 19 juin

Sous le titre de Correspondances, Gérard Garouste raconte sa rencontre avec la littérature de Franz Kafka et avec la philosophie de Marc-Alain Ouaknin à la Galerie Templon, 28 rue du Grenier St Lazare.

  • Assemblée générale d’Amussef le 30 juin

Notre assemblée générale annuelle aura lieu le 30 juin. Le rapport annuel et la convocation seront adressés à l’avance aux membres à jour de leur cotisation. Cotisez ou renouvelez votre cotisation si ce n’est encore fait !

  • Commémoration des exils le 28 novembre

Notre journée de commémoration de l’exil des juifs des pays arabes aura lieu dimanche 28 novembre, en principe en présentiel dans la salle des fêtes de la Mairie de Paris Centre (ancienne mairie du 3ème)

Nouvelles lectures

La méthode Cohen, par le docteur Jean-Michel Cohen

L’obésité est un fléau qui touche beaucoup de Français. Jean-Michel Cohen dévoile dans ce livre sa méthode infaillible pour perdre 3 à 5 kilos par mois sereinement et durablement. Fini les régimes yo-yo, il propose un vrai rééquilibrage alimentaire, une nouvelle manière de se nourrir en se faisant du bien physiquement et moralement. Si vous voulez en savoir plus, achetez son livre et suivez son blog savoir maigrir

Né le 22 mai 1962 à Oran, Jean-Michel Cohen est un nutritionniste, animateur de télévision et auteur français qui opère régulièrement dans les médias et sur Internet. Animateur de plusieurs émissions de télévision consacrées à la malnutrition, à la santé et au bien-être, il est directeur de la collection du savoir chez Flammarion et auteur de très nombreux ouvrages sur l’alimentation et la nutrition.

Ed. First, 2021, 320 p.

The Memory Work of Jewish Spain, par Daniela Flezler et Adrian Perez Melgosa

La loi de 2015 accordant la nationalité espagnole aux descendants de Juifs expulsés en 1492 est le dernier exemple d’un phénomène répandu dans l’Espagne contemporaine, la « re-découverte » de son héritage juif. Dans The Memory Work of Jewish Spain, Daniela Flesler et Adrián Pérez Melgosa examinent les implications de la récupération de cette mémoire à travers l’analyse d’un large éventail de pratiques culturelles émergentes, d’initiatives politiques et d’institutions dans le contexte de la longue histoire de l’ambivalence de l’Espagne envers son passé juif. À travers des entretiens oraux, des analyses de musées, des « quartiers juifs » nouvellement reconfigurés, des sites juifs fouillés, des festivals populaires, des brochures touristiques, de la littérature et de l’art, The Memory Work of Jewish Spain explore ce qui se passe lorsque ces initiatives sont mises en œuvre au niveau local dans les villes et villages de toute l’Espagne, et comment elles affectent le présent de l’Espagne.

Daniela Flesler est Associate Professor of Hispanic Languages and Literature à la Stony Brook University. Elle a écrit The Return of the Moor: Spanish Responses to Contemporary Moroccan Immigration et dirigé (avec Adrián Pérez Melgosa et Tabea A. Linhard) Revisiting Jewish Spain in the Modern Era.

Adrián Pérez Melgosa est Associate Professor of Hispanic Languages and Literature à la Stony Brook University.

Indiana University Press, 2020, 390 p.

Livret de famille, par Patrick Modiano

Sous forme de quinze chapitres — constituant autant de nouvelles individuelles —, le narrateur, Patrick Modiano soi-même, évoque différents moments de sa vie qui dans les deux derniers chapitres présentent des recoupements de personnes ou de faits. Depuis la naissance de sa fille « Zénaïde1 » et sa déclaration à l’état-civil ou bien la recherche avec sa femme de son propre certificat de baptême fait urgemment à  Biarriz en 1970 ; la description de la venue de sa mère, l’actrice Louisa Colpeyn, en France ; l’évocation des rêves de son oncle Alex et de sa grand-mère vivant rue Léon Vaudoyer à Paris ou son passage quinze ans après l’avoir quitté dans son appartement d’enfance et de jeunesse du 15 quai Conti ; ses rapports quelque peu conflictuels avec son père Aldo ; en passant par les rencontres de mystérieux hommes (Koromindé, Marignan, les Openfeld, Rollner, « le Gros » de Rome) ou d’étranges couples (les Reynolde, Denise Dressler et son fantomatique père Harry) allant jusqu’à la quasi-découverte d’un ancien milicien très actif dans la traque des juifs à Paris, rue Greffuhle, durant les années noires ; jusqu’à l’évocation de séjours en Tunisie ou d’une lointaine mémoire familiale liée à Alexandrie et au roi Farouk ; Patrick Modiano trace un cercle mémoriel et intime, parfois incertain, dans ce premier ouvrage où il expose ouvertement des éléments de sa vie.

Patrick Modiano est né à Boulogne-Billancourt en 1945. Son père Albert Modiano, orphelin à quatre ans, n’a pas connu son père, un aventurier toscan juif d’Alexandrie, né à Salonique et établi en 1903 avec la nationalité espagnole, comme antiquaire à Paris, après une première vie à Caracas. Il a écrit de nombreux livres plus ou moins autobiographiques, portant notamment sur le Paris de l’Occupation. Il a eu le prix Nobel de littérature en 2014.

Gallimard, 1977, 214 p.

Versez votre IFI à Amussef via la Fondation France Israel

Le MUSSEF s’est donné comme devoir d’entretenir la mémoire des juifs du monde séfarade, méditerranéen et oriental, exilés au milieu du siècle dernier. Sa raison d’être est de raconter leur histoire et leur souffrance et d’en faire un exemple universel d’ouverture et de tolérance. Cliquez ici pour plus de détails sur ce magnifique projet.

Adhérez à Amussef ou renouvelez votre adhésion pour 2021. Votre cotisation ne vous coûte qu’un tiers après impôt (un quart si vous êtes à l’IFI). 

Vous êtes Membre actif avec 50 €. Vous pouvez aussi être Donateur (100 €) ; Bienfaiteur (300 €) ; Mécène (1000 €) ; Fondateur (10.000 €) ; Parrain p. (50.000 €), membre du Cercle Maïmonide (à partir de 100.000 €).

Pour contribuer à Amussef, le plus simple est d’utiliser Hello Asso

(sauf pour l’IFI : paiement via la Fondation France Israel) 

Merci d’avance et bonne santé !

 Hubert Lévy-Lambert, Président d’Amussef

LA MEMOIRE VIVE DES COMMUNAUTES JUIVES DU MONDE SEFARADE, MEDITERRANEEN ET ORIENTAL

 Instagram Facebook  Twitter LinkedIn Youtube

Categories: Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *